Il ne fait pas bon vivre au Sarkozyland selon Libération : haro sur Loïc Le Meur Sarkozy, une équipe de campagne qui se bat en interne et le fiasco Johnny Hallyday Sarkozy

Libération en remet une couche ce matin sur le Sarkozy show du Web3 par Loïc Le Meur Sarkozy : Fiasco de l’opération main basse sur le Net. Sarkozy a été sifflé au forum monté à Paris par son ami blogueur Loïc Le Meur.

« Le «Sarko circus» se prend les pieds dans la Toile. Le passage de Nicolas Sarkozy, mardi au Web 3, a déjà fait deux victimes : Loïc Le Meur, pape de la blogosphère française, et Sam Sethi, blogueur de Techrunch UK, partenaire de cette conférence parisienne sur l’avenir de l’Internet. Le premier est mis au ban de la blogosphère pour un flirt trop poussé avec le candidat qui a viré au mélange des genres. Et, pour faire simple, le second a été viré par son employeur après avoir osé distribuer les bons et mauvais points de l’événement organisé par Le Meur, lequel, piqué au vif, l’a traité de «asshole» («trou du cul») sur le Net. Entre temps, il y a eu les excuses de Le Meur, des indiscrétions diffusées par Sethi qui seraient, selon son employeur, la véritable cause de son licenciement, et l’emballement de la planète blogs. »

« Proche de Sarkozy (il avait annoncé sur son blog qu’il voterait pour lui), Le Meur en a rajouté en réservant au ministre un accueil en musique (le seul de la conférence) avec tutoiement (pourtant de rigueur chez les blogueurs). Ce hold-up médiatico-électoraliste a provoqué ce qu’un proche de l’UMP appelle un «tout à l’ego caractéristique de l’Internet avec lynchage en public» de celui, qui, la veille, faisait figure de porte-drapeau d’une Net-économie à nouveau florissante.

Séché par tant de haine, Le Meur n’avait toujours pas publié, vendredi à 20 heures, de billets sur son blog depuis le 11 décembre. Il assistait vendredi au deuxième forum l’UMP, (lire ci-contre). Joint par Libération , il s’est contenté d’un : «Je ne peux pas vous parler.» »

Et sur les autres ratés absolus de la campagne du petit Nicolas Sarkozy, Libération se déchaîne.

Nicolas Sarkozy en rase campagne avec des batailles internes dans son staff de campagne. Qui prendra le pouvoir pour l’amener à la défaite ? Ca se corse dans les choix.

« L’arrivée de nouveaux venus dans le staff de campagne du candidat ne s’est pas faite sans heurt. La mayonnaise a du mal à prendre entre les «historiques» aux côtés du chef depuis quatre ans et les recrues les plus récentes. Henri Guaino, appelé pour écrire les grands discours thématiques, a du mal à trouver ses marques au sein d’une équipe de «plumes» du cabinet placée sous l’égide d’Emmanuelle Mignon. Même confusion dans le «pool» communication où la guerre des ego fait rage. Jean-Michel Goudard, embauché comme consultant, vit mal l’arrivée récente de François de la Brosse, amené par Cécilia Sarkozy. Il faut aussi compter sur Franck Tapiro, qui s’occupe officiellement de la communication du parti mais ne désespère pas de prendre toute sa place dans la campagne. Et bien sûr avec la présence de Cécilia elle-même qui, bien que n’ayant aucun titre officiel, garde une importance considérable dans la stratégie du candidat. »

Dans son éditorial, Laurent Joffrin fait remarquer l’inconstance du petit Nicolas Sarkozy avec l’épisode Johnny Hallyday Sarkozy qui va voir ailleurs pour garder son pécule en de bonnes mains.

« Et quand ce n’est pas Nicolas Sarkozy qui trébuche, son entourage s’en charge. Quelle pitié d’avoir cultivé pendant de si longues années l’amitié de Johnny Hallyday pour le voir, le jour où son aide serait la plus précieuse, gâcher ainsi la marchandise ! Le ministre de l’Intérieur était soutenu par la star la plus populaire de France. Il est maintenant affligé d’un émigré fiscal pour qui la vie va commencer… en Suisse. Il est vrai que le bon Johnny s’est contenté de prendre au mot son mentor politique qui ne cesse de vitupérer l’excès d’impôts pesant, selon lui, sur les hauts revenus. Sarko l’a rêvé, Johnny l’a fait. »

Publicités

0 Responses to “Il ne fait pas bon vivre au Sarkozyland selon Libération : haro sur Loïc Le Meur Sarkozy, une équipe de campagne qui se bat en interne et le fiasco Johnny Hallyday Sarkozy”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :