Le petit Nicolas Sarkozy et Villepin menteurs brassent du vent sur le dos des SDF

Comment se ridiculer lorsqu’on parle des SDF ? Simplement quand on s’appelle le petit Nicolas Sarkozy, qu’on est au pouvoir depuis 4 ans et demi, qu’on est responsable de la sécurité publique et que le jour même où ce menteur le petit Nicolas Sarkozy dit la chose suivante à Charleville-Mézières :

« Nicolas Sarkozy, en déplacement dans les Ardennes, a ainsi assuré que, dans les deux ans qui suivraient son élection, « plus personne ne [serait] obligé de dormir sur le trottoir », assurant que le « droit à l’hébergement [était] une obligation humaine ». Une sortie qui a provoqué mardi le scepticisme de François Hollande. Prenant le candidat UMP au mot, le premier secrétaire du parti socialiste lui a demandé de profiter des derniers mois avant les élections pour débloquer, en tant que ministre de l’intérieur, « les moyens nécessaires pour qu’il n’y ait plus personne qui dorme la nuit dehors ». « 

… Ce sont les forces de l’ordre qui font évacuer à Paris des SDF sous des tentes, la Police du petit Nicolas Sarkozy, celle dont il est le chef suprême et de plus en plus détesté par les syndicats de police : La Police évacue une vingtaine de SDF abrités dans des tentes à Paris.

« A trois jours de l’hiver, la police a évacué tôt lundi une vingtaine de SDF abrités dans des tentes sur le quai de la Gare, près de la Gare d’Austerlitz à Paris (XIIIe). Selon la préfecture de police, ces évacuations ont été menées sur réquisition du Port Autonome de Paris.

Ces SDF regroupés en « village de tentes » se sont fait réveiller vers 7H00. « La police a démonté notre village et nous a confisqué les tentes en nous disant +si vous voulez les garder, vous devez sortir de Paris+ », a expliqué Jean-Pierre, un des occupants des lieux. »

Voilà, le petit Nicolas Sarkozy est un menteur et il brasse du vent. D’ailleurs, il ne donne pas l’exemple. Sa chère ville de Neuilly ne respecte même pas la loi de Solidarité Urbaine sur le taux de logements sociaux. Il n’est pas du tout crédible. Il se moque du bas peuple. Ces gens ne l’intéressent pas. Ce n’est pas dans un discours flatteur pour se faire élire qu’on se découvre des vertus sociales auxquelles on ne croit pas.

Comme ce gouvernement actuel qui dit que les tentes ne sont pas des solutions. Villepin est sacrément culotté de dire ça, lui qui vit bien au chaud : Villepin juge que les tentes pour SDF ne sont pas la meilleure solution. Oui et que propose-t-il ? Il faut qu’il attende qu’il fasse moins 2 degrés dehors pour qu’il fasse semblant de se bouger.

Dans Ripostes de France 5, le petit Nicolas Sarkozy disait du bien de Martin Hirsch d’Emmaüs France mais bizarrement ne le laissait pas parler. Le petit Nicolas Sarkozy montre une arrogance forcenée sur les questions sociales : il brasse du vent.

A côté de cela, des citoyens agissent. Les enfants de Don Quichotte font oeuvre de salubrité publique et invitent à la mobilisation : SDF :  »Si on est des milliers camper les choses changeront » :

«  »Si on est des dizaines de milliers à venir camper avec les SDF, les choses changeront », assure Augustin Legrand, un des deux bloggers du site « lesenfantsdedonquichotte.com » qui ont installé ce week-end une centaine de tentes en plein Paris pour alerter sur le sort des sans-abri.

Quai de Jemmapes, face au quai de Valmy où s’alignent, sur les deux rives du canal Saint-Martin, au coeur de Paris, une centaine de tentes, Augustin veut y croire.

« On appelle à une forme de désobéissance civile pour défendre les droits fondamentaux des citoyens. C’est indécent qu’il y ait des gens sans abri », dit ce trentenaire, comédien de son état. »

Il faut absolument lire le blog des Enfants de Don Quichotte, en parler autour de soi. Ce combat est légitime et il est devenu indispensable.

Au Parti Socialiste, Philippe Guyot, ex-SDF et délégué général contre l’exclusion propose des actions concrètes faciles à mettre en oeuvre : Philippe Guyot, ex-SDF et délégué national du PS à l’exclusion “Des mesures simples peuvent améliorer la vie des SDF” :

« Certaines petites mesures semblent peu importantes, mais sont déterminantes, telles la gratuité des toilettes publiques à Paris. Une autre initiative qui va dans le bon sens : la prise en charge par la région Ile-de-France de 75 % du coût des transports collectifs pour les rmistes. Ces deux mesures, prises par la gauche d’ailleurs, changent la vie des SDF. D’autant que la plupart des contrôles SNCF et RATP ont lieu entre le 1er et le 7 de chaque mois, alors que les SDF touchent leur RMI précisément le 7 ! Comment voulez-vous que les gens continuent à chercher du boulot ensuite ? On ne le sait pas, mais beaucoup de SDF travaillent, souvent en CDD. Si, en plus, on leur met des bâtons dans les roues, il y a un moment où ils cessent de lutter…

Et puis, il y a des petites choses que l’on pourrait facilement faire, des mesures simples pour améliorer l’existence des SDF, comme faciliter leur domiciliation. Comment voulez-vous réintégrer une vie sociale (Assedic, ANPE, Sécu, entretiens d’embauche…) quand vous n’avez même pas d’adresse où recevoir votre courrier ? Bref : il y a beaucoup à faire pour améliorer le sort des SDF dans notre pays, et c’est le sens de mon engagement après de François Hollande. »

Publicités

0 Responses to “Le petit Nicolas Sarkozy et Villepin menteurs brassent du vent sur le dos des SDF”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :