Johnny Hallyday Sarkozy soutient le petit Nicolas Sarkozy, s’exile en Suisse mais est bien ingrat avec l’argent de l’Etat Français qu’il a reçu

Tiens tiens… Après quelques jours de silence, le petit Nicolas Sarkozy soutient l’exil en Suisse de Johnny Hallyday Sarkozy : Sarkozy soutient le choix de Johnny de s’installer en Suisse. Bruno Kern (avocat à la Cour) a écrit un point de vue pour Le Monde Hallyday, sur l’air de l’ingratitude où il montre que Johnny Hallyday Sarkozy n’a pas renié les centaines de milliers d’Euros qu’il a reçus des collectivités territoriales pour sa tournée des stades.

Cracher sur l’Etat Français en allant voir ailleurs pour éviter de payer trop d’impôts et obliger les communes à investir dans ses shows a du mal à passer pour le citoyen lambda, des cadeaux en espèces sonnantes et trébuchantes de fonds publics en France. Le petit Nicolas Sarkozy n’en parle surtout pas et pour cause, ce sont ses amis UMPiens qui ont fait bénéficier des largesses de leur commune à Johnny Hallyday Sarkozy.

« Johnny a ainsi chanté en 2003 dans vingt-trois des plus beaux stades de football, dont vingt et un en France : sait-on qu’il a reçu, pour ce faire, plus de 7 millions d’euros payés, d’une manière ou d’une autre, par le contribuable de chacune des villes traversées ? »

Et ce sont des villes de Droite qui ont comme par hasard fermer les yeux sur ces largesses offertes à Johnny Hallyday Sarkozy : Bordeaux (Alain Juppé Sarkozy), Nancy (André Rossinot Sarkozy)…

« A l’évidence, les coûts supportés par les villes et le manque à gagner de ces différentes mises à disposition gratuites venaient renchérir la subvention généreusement attribuée à Johnny Hallyday, qui peut être aisément chiffrée, sommes versées et dépenses prises en charge, à près de 400 000 euros par stade, le tout à la charge des contribuables locaux.

Le chanteur en avait-il besoin pour équilibrer ses dépenses ? On peut en douter, car, pour cette seule tournée des grands stades, et selon la presse, les concerts ont rapporté 30 millions d’euros, le chanteur empochant 80 % des bénéfices. Ce n’était pas la première fois que Johnny Hallyday se faisait ainsi financer une partie de ses concerts avec de l’argent public. Ce ne fut peut-être pas la dernière non plus… »

Advertisements

1 Response to “Johnny Hallyday Sarkozy soutient le petit Nicolas Sarkozy, s’exile en Suisse mais est bien ingrat avec l’argent de l’Etat Français qu’il a reçu”


  1. 1 marèse 23 octobre 2007 à 8:40

    Le mieux se serait que tout le monde boycott les concerts de ce nanti qui ne crache pas sur l’argent des français à qui il coute très cher, et qui ne veut pas réinjecter un peu de ces gains dans les impôts. Il a pressé Bernadette Chirac , maintenant il brosse sarko dans le sens du poil… les impôts c’est réservé aux petits….
    pourtant lui il est bien petit par son comportement


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :