Jean-Pierre Pernaut Sarkozy récupère 200 000 Euros du Conseil Général des Alpes Maritimes pour sa participation au trophée Andros avec l’accord du Ministre UMP Christian Estrosi qui ferme les yeux

Jean Pierre Pernaut Sarkozy, c’est le gendre idéal, l’homme qui n’aime pas les sous dépensés en trop par l’argent public, le monsieur « Combien Ca Coûte » pourfendeur de l’oeuvre et de l’orphelin mais c’est aussi celui qui n’aime pas trop qu’on se mêle de ses affaires privés.

La collusion entre la Droite sarkozyste et TF1 n’est pas nouvelle mais elle atteint les sommets du n’importe quoi ces temps-ci. PPDA et sa consoeur Claire Chazal mettant bien en exergue le petit Nicolas Sarkozy au 20 heures de TF1 dès que c’est possible, voulant formater des télespectateurs de Droite, faisant peur au quidam moyen avec des reportages sur des violences diverses et variées en France… Manipulation de l’esprit bien connu… Mais on attend des retours d’ascenseurs.

En voilà un : Jean Pierre Pernaut Sarkozy, sportif de pacotille, a bénéficié des largesses des Alpes Maritimes. C’est que déclare, après la lecture du Canard Enchaîné, un conseiller général des Alpes Maritimes lors de la dernière séance du Conseil Général. Les faits sont rapportés par Nice Première et les hommes de Droite dont Christian Estrosi Sarkozy, président du Conseil Général des Alpes Maritimes, ministre (aussi mari de Michèle Alliot-Marie Chirac, c’est-à-dire de pas n’importe qui non plus) ferment les yeux :

« J’ai indiqué à cette occasion que LE CANARD ENCHAINE avait attiré l’attention de ses lecteurs sur le versement d’une somme de 200.000 € par les stations du mercantour au journaliste de TF1 Monsieur Jean-Pierre PERNAUT, afin de permettre à celui-ci, en compagnie de son fils, de circuler au volant d’un véhicule de rallye pour participer aux diverses courses sur glace du Trophée Andros.

Il est apparu que les 753.600 € attribués à AURON et ISOLA 2000 couvraient en réalité les 200.000 € dépensés pour les loisirs de la famille PERNAUT.

En ma qualité de Conseiller Général, il était de mon devoir de dénoncer ce type de dépense inacceptable, au bénéfice d’un journaliste très en vue dans l’opinion publique, puisque présentateur du journal de TF1.

A 4 mois d’une échéance électorale majeure, j’étais particulièrement choqué de constater le curieux sens de la déontologie de ce journaliste, qui participe à des rallyes aux frais du Conseil Général des Alpes-Maritimes, présidé par un membre du gouvernement, et bras droit du candidat de l’UMP à l’élection présidentielle.

Le comportement de Jean-Pierre PERNAUT est d’autant plus condamnable qu’il anime une émission télévisée dénommée « COMBIEN CA COUTE » durant laquelle il ne cesse de dénoncer les dépenses inconsidérées et la mauvaise utilisation des deniers publics…

Il semble ainsi le plus mal placé pour donner des leçons. »

Mais là où le faux homme de terroir Jean-Pierre Pernaut Sarkozy fait super fort, c’est qu’il arrive à placer dans son Journal Télévisé de la France paisible de 13 heures des reportages gratos sur les stations de ski qu’il affiche sur sa voiture de course (dans la plus belle lignée du « je t’envoie l’ascenseur » ; « tu me renvoies l’ascenseur ») :  Jean-Pierre Pernaut, Combien il nous coûte :

« Jean-Pierre Pernaut avait besoin d’un sponsor pour participer au Rallye Andros et couvrir les frais, notamment l’achat d’un véhicule de course. Peu gêné, JPP est donc allé quémander fortune au… Conseil général des Alpes-Maritimes, ce qui, pour un pourfendeur de la dépense publique, est plutôt fort de café. Bon prince, le président du conseil, l’UMP Christian Estrosi (par ailleurs ministre délégué au Commerce et aux PME) a donc sorti 200 000 euros de la poche du contribuable local pour mettre plein de jolis autocollants sur la voiture de Jean-Pierre Pernault : « Isola 2000 », « Parc du Mercantour », etc. Que les contribuables du 06 se rassurent : Jean-Pierre Pernault s’est engagé à rendre l’investissement rentable.

Pas en cassant la baraque au Grand Prix Andros, duquel il est actuellement bon dernier, mais en consacrant ses premiers reportages aux stations de ski qui ouvrent enfin leur porte à… Isola 2000 et dans le Mercantour où « l’enneigement est exceptionnel en cette saison ». Presque autant exceptionnel que leurs subventions. Et autant que la mauvaise foi des pourfendeurs d’impôts qui jouissent souvent de subventions publiques plus importantes que le contribuable moyen.

Enfin, ce n’est pas un gâchis d’argent public, vu que JPP a fait en plein JT la promo de la région d’Estrosi, mais on peut se demander si Estrosi aurait été aussi généreux avec un anonyme pilote de rallye… et surtout, si, quand JPP se déclare journaliste indépendant, il ne se fout pas un peu de la gueule du contribuable qui entretient son fond de commerce. »

A vous de relayer cette info. Ras-le-bol des largesses de TF1 vis-à-vis du pouvoir en place!

Publicités

0 Responses to “Jean-Pierre Pernaut Sarkozy récupère 200 000 Euros du Conseil Général des Alpes Maritimes pour sa participation au trophée Andros avec l’accord du Ministre UMP Christian Estrosi qui ferme les yeux”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :