La personnalité du petit Nicolas Sarkozy fait peur en cette fin de campagne

Le petit Nicolas Sarkozy fait peur en cette fin de campagne… Et à juste raison. Ce petit personnage de la politique cherche à exacerber commuautés contre communautés de façon de plus en plus accentuée. On peut aujourd’hui affirmer que le petit Nicolas Sarkozy est dangereux. Même les grands médias habituellement dans leurs petits chaussons, à moins de 15 jours commençent à se réveiller et à transcrire la peur dans leurs papiers. C’est le cas du Monde. La personnalité de M. Sarkozy, enjeu de la fin de campagne.

« Il n’empêche que le week-end a été rude : aux révélations sur sa brutalité, lancées dans le livre publié par son ex-collègue du gouvernement Azouz Begag, et aux remontrances de l’évêque André Vingt-Trois à propos de ses déclarations sur les prédestinations génétiques, se sont ajoutées les rumeurs sur les tensions au sein de son couple, nourries par l’absence de Cecilia Sarkozy à ses côtés pendant ce long week-end de Pâques. »

Advertisements

0 Responses to “La personnalité du petit Nicolas Sarkozy fait peur en cette fin de campagne”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :