Archive for the 'Le centre-mou dans toute sa ringardise' Category

Bayrou est un immobiliste

Petit article d’Anne Laffeter dans les Inrockuptibles du 3 avril qui explique que Bayrou est un immobiliste, parole de chercheurs et de personnalités à l’appui.

«  »François Bayrou a une image de personnalité politique de gauche mais a derrière lui des penseurs bien plus à droite », explique Philippe Askenazy, économiste chercheur au CNRS. Les membres qui composent son équipe de campagne sont pour 80 % marqués par un parcours de droite dans le giron des Barre, Valéry Giscard d’Estaing, Alain Madelin. Tout comme François Bayrou depuis bientôt 30 ans. »

« Depuis des années, François Bayrou ne s’est pas démarqué des réformes voulues par Nicolas Sarkozy. Il n’a pas de convictions fortes sur l’utilisation de la détention provisoire. C’est un centriste, il ne sait pas de quel côté décider, or en matière de justice on ne peut pas être dans la non-décision » , explique le magistrat Dominique Barella, ancien membre du Conseil Supérieur de la Magistrature. »

« Un immobilisme qui transpire de son programme; d’après l’économiste Philippe Askenazy. « Il est l’inverse du candidat du changement, celui de la continuité à droite, de l’immobilisme conservateur face à la crainte du futur. Le fait qu’il se focalise sur la dette est typique. Bayrou est concentré sur le dogme des grands équilibres, dans la lignée de Raymond Barre et de son obsession de l’inflation. Mais en faisant cela, il se lie les mains sur les dépenses, donc sur les leviers d’une politique de croissance nécessaire pour réduire la dette. »

Publicités